Le syndrome de fatigue chronique

Le syndrome de fatigue chronique est une maladie neurologique qui survient souvent brusquement et provoque une détérioration rapide et grave de la santé. Il n’y a pas si longtemps, on ne considérait pas le syndrome de fatigue chronique comme étant une maladie à part entière. Mais maintenant que de plus en plus de personnes en souffrent, il a été établi que cette fatigue persistante et inexpliquée est bel et bien une pathologie à prendre au sérieux et à soigner au plus vite.

Que savoir sur le syndrome de fatigue chronique ?

Lorsqu’une personne souffre du syndrome de fatigue chronique, quels que soient les efforts qu’elle fournit pour retrouver du tonus, de la vitalité ou de l’énergie, rien ne marche. Aussi appelée encéphalomyélite myalgique, le syndrome de fatigue chronique n’est ni héréditaire ni contagieux. Cependant, pour la personne qui en souffre, toute sa vie, ses activités professionnelles en sont grandement affectées. Elle ressent un malaise généralisé tout au long de la journée, quoi qu’elle fasse et elle a des douleurs au niveau des muscles et des articulations. Ces symptômes semblent n’être causés par une maladie quelconque mais la personne a pu contracter une infection virale ou bactérienne, avoir subi un traumatisme physique ou avoir été exposé à des polluants, etc.

Evolution du syndrome de fatigue chronique

L’évolution du syndrome de fatigue chronique n’est pas la même pour tous. Il peut durer 2 ans et revenir pour 2 ans supplémentaires ou non. Toutefois, les symptômes sont plus supportables avec le temps. La guérison n’est pas complète mais elle se fait de manière progressive et au fil du temps, la personne retrouve peu à peu ses capacités physiques. En général, il semble que la fatigue ressentie par le malade finit par s’estomper totalement au bout de 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *